Blues brothers Depuis 1 semaine je savais que janvier serait sûrement le mois de ma 8ème opération. Je pensais être blindé, je pensais être prêt mais finalement après l'annonce de ce matin, et le rdv pris (15 janvier 2016) pour mon opération, le blues m'a envahi.

L'opération ne me contrarie pas, je n'ai pas peur. C'est plus tout ce que cela va engendrer comme soucis pour ma femme et mes enfants qui m'embête Il y aussi le fait que depuis peu je pouvais refaire un peu de sport et de piscine. J'étais même prêt à reprendre le travail et à coacher une équipe de football.

Mais malheureusement mon traitement n'est que la face visible de l'Iceberg qui va m'empêcher de faire ce que j'aime. 

Pas de douleurs, pourquoi opérer ?

Depuis 3 semaines les douleurs sont absentes et c'est un soulagement. Mais mon traitement n'est pas sur des bases normales.

Déjà l'espace entre chaque perfusion de rémicade est de 4 semaines, alors que d'après les médecins le minimum est de 6 semaines habituellement. Et j'ai appris ce matin que le dosage de rémicade est au-dessus du seuil habituel aussi.

Ce qui me permettrait de stabiliser mon Crohn.

Donc quand j'ai vu le chirurgien ce matin, on m'a fait comprendre que j'étais en sursis. Qu'à tout moment mon corps ne demandait qu'à refaire une crise. Alors la chirurgie est à faire de manière urgente. Dans maximum 5 semaines.

On m'opéra cette fois de l'intestin, une opération colorectale.

En quoi cela consiste ?

N'oubliez pas que je suis un patient et non médecin. Donc je vous explique ce que j'ai compris et/ou ce que je ressens.

Là, si j'ai bien pigé, on va m'enlever le bout d'intestin grêle infecté. Une opération à risque d'après le chirurgien. Une opération "qu'on n'aime pas réaliser" me disait ce matin le Docteur Béliard. Il a continué en disant "pendant 10 jours je ne dormirais pas, je vais m'inquiéter pour vous". Il est sympa quand même.

Là encore si j'ai bien compris, tout va dépendre de la cicatrisation. Une hospitalisation d'une dizaine de jours où je serais suivi de près car si la cicatrisation ne se passe pas comme prévue alors je pourrais être réopérer dans les jours qui suivent ou devoir vivre un certain temps avec une poche et un anus artificielle.

Il est clair que tout ça m'a déstabilisé. Je ne m'y attendais pas, en tout cas pas toutes ces contraintes. Mais de nouveau faire subir ça à ma famille me contrarie. Devoir repartir dans une période où je serais handicapé et limité dans mes faits et gestes m'emmerde au plus haut point. 

Je suis un vrai boulet.

Mais on m'a promis une aide quand je rentrerais à la maison pour emmener les petits à l'école, faire le ménage ou autre. Ma femme, Audrey ne peut pas tout gérer. Elle en a déjà fait suffisemment depuis 1 an. Elle mérite de pouvoir un peu souffler. La pauvre.

Restons positif !!!

Mais malgré tout il y a du positif. Déjà, même si mon moral était au plus bas aujourd'hui, lorsque mes petits sont rentrés cela m'a fait du bien. J'ai pût penser à autre chose. Quand Audrey est arrivé du travail, là aussi ça m'a fait du bien. Heureusement qu'on s'aime énormément et que l'on se parle beaucoup. Exprimer mes inquiétudes m'ont permis d'aller mieux.

Après au niveau opératoire, cela devrait me permettre par la suite d'être plus tranquille. Le chirurgien va assainir la zone pourrie et on pourra à moyen ou long termes revenir à des traitements moins lourds. En tout cas c'est l'idée.

Donc au final je me dis que je débute 2016 de manière compliquée mais pour repartir du bon pied. Que je vais peut-être enfin voir la lumière au bout du tunnel.

Je sais que beaucoup de personnes autour de moi, trouve que je suis costaud, fort ou courageux. Mais je suis humain. J'ai peur, parfois je pleure et j'en ai marre. Mais je sais une chose, c'est que je me relèverais et que j'irais de l'avant. Mais sans vous, sans ma femme, mes enfants, mes amis, ma famille je n'y arriverais pas.

Alors je vais profiter au maximum des fêtes dans ma belle famille avec qui on va s'éclater. Je profiterais ensuite de faire un peu de sport et de piscine tant que je peux. Pas de regrets.

Et je commence dès demain...

Alors les jeun's on va voir le nouveau Star Wars ???? Moi j'y serais.

kEv