185220_2369422121611_1783292_n 

Samedi 2 juillet 2011, notre mariage à Mailly-le-château (89)

A chaque message que je poste sur mon blog je dévoile une partie de moi. Certains trouvent sûrement cela déplacés et que je ne devrais pas raconter et/ou montrer certaines choses. C'est peut-être vrai même si la plupart des retours restent positifs.

Dans la vie je ne suis pas quelqu'un qui montre ce que j'ai au plus profond de moi. Je cache énormément de choses malgré le fait que l'on dise que je sois une grande pipelette. Je me rends compte que l'écriture me permet de faire ressortir mes doutes, mes souffrances et même pouvoir exprimer à quel point certaines personnes comptent pour moi.

Mais c'est une bonne chose en fait car mes démons ne me perturbent plus au quotidien. Je les pose et les dépose sur la toile délicatement afin que cela soit le plus compréhensible possible. Je n'ai jamais été un littéraire ni un grand passionné de l'école mais lorsque je m'exprime, je le fait avec émotion et mon coeur. Rien n'est calculé, plutôt réfléchi et passionné. C'est l'intuition ou l'inspiration qui déclenchent en moi l'envie d'écrire.

J'ai débuté par les poèmes à l'adolescence (environ 80 à ce jour) puis mon vocabulaire étant limité je tournais en rond dans les rimes. Alors je me suis tourné vers mon imagination débordante en écrivant des histoires, des pseudos scénarios mais encore une fois mon manque de culture m'a bloqué pour être crédible. Et il y a eu ce déclic. Pourquoi ne pas écrire un recueil sur mon vécu de malade ? 

J'ai d'abord tâtonné. Un chapitre tous les 6 mois. Nous sommes en octobre 2011. Je doute de moi, je n'avance pas et surtout je me dis "A quoi cela sert ?", "Personne ne le lira et même si c'est le cas ils trouveront à mon avis cela très mauvais". Je le fais par petite touche car cela me fait du bien psychologiquement, comme une thérapie.

En 2013, c'est Audrey (ma femme pour ceux qui découvrent) qui me poussent à continuer. 

Audrey "Continue chéri. C'est bien ce que tu écris, en plus c'est une belle trace qui restera pour nos enfants. Ils te comprendront encore mieux. Et imagine si un jour tu peux être publié ? Ton vécu, les épreuves que tu as passés avec courage peuvent peut-être aider un jeune à mieux vivre certaines situations". Ces mots m'ont redonnés de la motivation pour poursuivre. Elle croit en moi alors que moi non. Je reprend l'écriture.

Depuis, elle ne lit plus mes écris car "je veux le lire quand tu seras publié". Faut vraiment être amoureuse pour y croire autant. J'ai déjà gratté plus de 200 pages et il me reste ce dernier chapitre à écrire (celui que je vis depuis janvier).

L'amour est justement le vrai sujet de cet article.

L'amour sous toutes ces coutures :

Ce blog n'a pas encore 1 an, ce que je décris doit permettre de mettre en lumière le quotidien d'un malade atteint du Crohn. Je suis assez pudique de manière générale et pendant 12 ans je ne me suis jamais exprimé sur les réseaux. Il est peut-être temps pour moi par ce biais là (blog) d'accepter d'être malade.J'ai tout fait pour éviter de le penser et au bout du compte je l'ai payé au prix fort, trop fort.

10368392_1788868674670752_1769983681123010199_n

Juillet 2008 à Europa Park

Ce qui s'est passé en début d'année me fait prendre conscience qu'avant j'avais, par moment, une attitude de merde et des exigences parfois futiles. Et même si je pensais être un mec cool qui ne se prenais pas la tête, il faut bien reconnaitre que c'est faux. Je n'étais pas si cool et posé que je voulais bien le croire.

Je suis passé si près de mourir qu'aujourd'hui je veux devenir ce que j'ai toujours rêvé d'être. Quelqu'un de bien où me mettre en colère resterait exceptionnel et où je déciderais de profiter réellement de la vie. Terminé les calculs pour savoir si je peux financièrement monter voir ma famille. J'ai envie ? Alors j'y vais.

Terminé de m'énerver parce que quelqu'un a bouffé les deux bords des baguettes ou qu'une personne à prise ma place au bout de la table chez mon père. C'est si grave ? Et surtout terminé de me pourrir la vie avec des broutilles. Viva la Vida !!!!

Il y a une chose que j'ai réalisé, un truc si important que je me voilais la fasse depuis des années. 

Le sexe.

Quand on est malade comme je le suis, il faut savoir que le sexe c'est beaucoup moins courant, voir peau de zob. Tout d'abord car physiquement cela reste compliqué par les douleurs, les plaies, les soins et tout ce qui entre en ligne de compte après des opérations. Je peux même dire que l'envie, la plupart des jours (des mois même), n'est pas là. On est concentré sur les douleurs en essayant de les encaisser. Je peux dire que j'ai même honte de mon corps.

Comment ma femme pourrait me désirer ? J'ai des cicatrices partout, des plaies et des trucs pas du tout sexy accroché à mon ventre.

Si comme moi on est opéré 7 fois de l'anus, pas facile d'avoir envie ou même de s'imaginer le faire. Je ne parle même pas de votre compagne ou compagnon. Puis là j'ai été opéré de l'intestin avec la pose d'une stomie (poche à selles). Idem, comment y arriver ? Franchement c'est impossible même avec la plus grande imagination et beaucoup de courage. Ni l'un ni l'autre ne cherchent à ce séduire.

Alors beaucoup diront "Putain c'est chaud pour leur couple, ça ne tiendra pas 10 ans", "Le sexe c'est important dans un couple", "la routine va s'installer", etc. J'oublie sûrement d'autres commentaires possibles et plausibles.

10881614_10206132011205914_1513435650756054665_n

 

Noël 2014 à Montech (82)

 

Eh ben moi qui était, comme tout homme, assez porté sur la chose je me rends compte que j'étais un idiot de croire que sans sexe l'amour allait disparaitre. Je ne dis pas qu'il faut s'abstenir pendant 50 ans mais ne pas faire l'amour pendant 1, 2 ou 6 mois n'est pas forcément un gage de divorce. De même que le faire 3 fois par jour ne permet pas d'être sûr de rester ensemble pendant 30 ans.

Je peux même dire, en rigolant, que ma femme s'en porte plutôt bien. Mais attention chérie au retour de bâton quand je serais soigné. Hi, hi, hi !!!

Ma femme, sans exagération, je l'aime depuis le 1er jour. J'ai l'impression chaque jour que je l'aime encore plus. Bon elle me casse les bonbons (moi aussi d'ailleurs) et elle a des manies qui m'énervent mais comme le dit Robbin Williams dans Will Hunting "Ce sont tous ces petits défauts qui la rendent exceptionnelle".

Le sexe n'est pas là mais on a trouvé d'autres moyens de se le montrer. Que cela soit par des petites intentions (cadeaux, câlins, sourire,...) et surtout par les moments passés ensemble. Quand le soir Audrey veut regarder "Sam" ou "Clem" je reste avec elle et on rigole ou pleure ensemble même si ce n'est pas des séries que j'affectionne. Pareil pour elle quand je veux regarder un match ou un film qui me plait. On partage ces instants avec bonheur.

Ce que j'aime beaucoup c'est quand on regarde "L'amour est dans le pré", "Recherche Maison ou appart" et "Les reines du shopping". On rigole, on commente et là aussi on partage 1 ou 2h de bons moments. Evidemment je n'oublie pas nos enfants mais là on parle "Couple".

Il n'y a pas que la télé. Quand on sort on se donne la main, ce que l'on ne faisait plus trop. Un resto, un ciné ou juste une balade en amoureux c'est quand même génial.

Je crois sincèrement que ces épreuves nous ont permis de voir et de vivre notre amour de manières différentes sans être fixé sur nos corps de rêves. Hi, hi, hi !!!

Au lieu de se mettre chacun de son côté et bien là non. Même les soirs de Grey's et de matches on reste ensemble. Audrey regarde Grey's sur la télé et moi le match sur mon ordi. Cela permet de discuter tout en regardant notre programme préféré. Mais surtout cela me permet de la voir chaque mercredi s'endormir au bout d'une heure et de lui raconter le lendemain le deuxième épisode. Voilà un truc magique que je raconterais à nos enfants, et on en rigolera en famille.

Le sexe est un sujet délicat dans la plupart des couples. J'avais envie d'expliquer le quotidien possible d'un malade et de son couple tout en montrant que même sans sexe pendant un bon bout de temps l'amour ne s'évapore pas comme ça surtout quand il domine le reste. 

Alors on continue l'aventure avec plein d'amour ????

kEv