Je ne suis pas du genre 🙄 Ă  avoir des regrets mais Ă  36 ans je commence Ă  mieux comprendre ce que je suis, Ă  mieux comprendre ce qui est bon et nĂ©faste pour moi.

Par exemple dans ma vie il n'y a qu'une seule chose que j'aimerais modifier. C'est que ma maman puisse assister Ă  mon mariage 👰. Mais la vie, les pĂ©riodes font que ce qui se vit aujourd'hui Ă©tait diffĂ©rent il y a 6 ans et le sera encore dans plusieurs annĂ©es.

Ces derniÚres semaines mon ancien travail me manque. Pas celui de Directeur car j'ai beaucoup souffert à ce poste. Mais celui d'animateur, d'éducateur en quartier. Je m'y sentais bien, je m'y sentais utile et surtout j'étais dans un environnement qui me plaisait. Mais la maladie me l'a enlevé.

Les tĂ©moignages de mes anciens ados me touchent, que cela soit ceux d'Auxerre ou d'Epinal. Epinal lĂ  oĂč je suis partit Ă  contre coeur ❀. OĂč j'y ai rencontrĂ© des jeunes parfois difficiles mais sympathique.

Comme ma petite protĂ©gĂ©e Imen, Dylan et sa sƓur Diana (mangeuse de mollet) ou mĂȘme Ayoub.
Je suis triste car je ne peux plus exercer mon métier, je ne peux plus aider certains jeunes en faisant des projets, en discutant avec eux.
Sans vouloir me vanter, j'ai toujours eu cet instinct, cette volontĂ© d'ĂȘtre sensible aux autres.
Je ne le fais pas pour n'importe qui. Cela peut paraßtre bizarre mais je ne me trompe presque jamais sur savoir si la personne vaut le coup ou pas de se démener pour elle. Plusieurs spécialistes et médecins ont décelés certaines aptitudes.
Je retrouve cela Ă©galement au foot, au bord du terrain avec les jeunes. Romain, Julien sont des exemples de petits cons 😉 dont j'ai essayĂ© d'apporter plus qu'avec le ballon rond. Aujourd'hui, Mathias ou LĂ©o me l'ont rendus Ă©galement.
J'aime ce contact, j'aime gratter un peu plus que la couche superficielle que chacun laisse paraĂźtre.

La rivalité, la compétition (dans la vie), les conflits ne m'intéresse pas, je les fuis. Que ça soit pour moi, et pour mes enfants. On avance à notre mesure avec nos qualités et nos défauts.

C'est ce que j'ai toujours voulu faire comprendre aux jeunes. Soyez vous mĂȘme sans vouloir copier l'autre.
Je ne cherche jamais Ă  ĂȘtre plus Beau, plus fort ou plus gentil que les autres. Je veux juste ĂȘtre heureux comme je suis.
Un relou de Geek đŸ€“, footeux ⚜ et qui parle parfois pour ne rien dire 😉. J'ai aussi un putain de sale caractĂšre 😂, je ne suis pas musclĂ© et je suis un bordĂ©lique inventĂ©. Mais on a tous nos petits travers et c'est ce qui fait notre diffĂ©rence, parfois notre charme. On doit nous accepter tel quel.

Tout ça pour dire que je me sens seul chez moi et Je le dis haut et fort, les jeun's vous me manquez.

Kev