téléchargement

Mieux vaut en rire mais franchement il y a des jours c'est chiant. A mes débuts en 2003 où j'ai été décelé crohnien j'allais environ 15 fois aux toilettes par jour. Depuis mon opération en 2016 et ma stomie, je peux aller 30 fois aux toilettes par jour. Personne ne peut comprendre, sauf nous évidemment, le calvaire que c'est.

J'ai déjà parlé des urgences toilettes dans un post précédent quand on sort et de l'organisation que cela engendre mais là je veux parler de ma routine journalière. Depuis que l'on m'a enlevé la stomie je suis obligé de prendre du QUESTRAN afin de limiter la casse. Je prends un sachet le matin et 5 minutes plus tard je vais aux toilettes. J'y vais environ 4 fois en moins d'une heure puis ça me tiens quelques heures avant que cela revienne et que je sois à nouveau malade.

Le matin quand je me lève je stresse car à force j'en ai marre. je ne me sens pas très bien et je sais déjà que je vais devoir passer une partie de ma matinée aux toilettes. Le goût du QUESTRAN est dégueulasse et derrière j'en chie (rires). Mais cela ne s'arrête pas là puisque même si le QUESTRAN fait son effet, le soir j'ai le ventre balonné. Ca gargouille, je ne suis pas bien. Je vais à nouveau 5-6 fois aux toilettes dans la soirée avec parfois une fausse alerte et parfois non. Là encore psycholigiquement c'est pénible. Je me tracasse quand je dois bouger et également à la maison parce que c'est aussi galère pour ma famille. 

En résumé, je suis malade mais surtout c'est un stresse journalier. Ceux qui ne le vivent pas ne peuvent pas comprendre à quel point c'est parfois difficile et pas seulement physiquement. J'ai demandé un autre traitement que le QUESTRAN pour voir si je peux retoruver une vie plus stable et normale. Entre le REMICADE, l'IMUREL, l'XPRIM j'ai besoin de trouver un traitement me permettant d'être plus tranquille. Mon spécialiste va me donner autre chose, on verra bien.

En attendant, prenez soin de vous !

Kev